Archive for juin, 2008

Pétition contre la loi contre le téléchargement illégal

Pétition SVM

juin 29, 2008 at 7:27 1 commentaire

Shinjuku ou une photo qui cache autre chose que le premier plan

Voici une photo-type qui recelle de nombreux détails.

Quand on était au Japon, dans le quartier de Shinjuku à Tokyo, Yaya et les autres m’avaient demandé si j’avais vu la jeune femme qui s’était évanoui. Et moi, comme souvent, je n’avais rien vu. Jusqu’à aujourd’hui.

Ayant mis cette photo en fond d’écran de mon bureau, j’ai enfin vu ce dont il me parlait.

Je n’avais rien vu car je prenais la photo, et m’était plus attardé sur la grand-mère qui se « battait » avec son ombrelle, accompagnée de sa probable petite fille.

Mais voilà, au milieu, en bas, on voit une toute autre scène.

C’est marrant quand même de voir enfin ça, même si c’est 9 mois après !!!

PS : je vais regarder toutes les photos que j’ai prises. On ne sait jamais, je peux trouver d’autres surprises, que je ne manquerai assurément pas de partager ici.

juin 29, 2008 at 7:13 2 commentaires

A la découverte de… Ajimu – Kaigan Monogatari

Que je traduirais par « Ajimu – récit du bord de mer ».

Cette série sentimentale en 4 OAV est faite pour les fleurs bleues, où l’on nous conte l’histoire de Hirosuke-kun et de sa rencontre avec Ajimu-chan, lycéenne-musicienne-interprète.

D’autres personnages entrent en jeu, mêlant plus ou moins amour et amitié, car en 4 épisodes de 26 minutes, c’est très court pour lancer une véritable narration. Mais le pari est plutôt réussi, même si je demeure déçu par la fin qui est une redondance dans les anime de ce genre, mais je ne spoilerai pas dessus.

C’est frais, c’est vrai, ça se laisse regarder, alors amoureux des sentiments, laissez-vous bercer pendant 1h30 par la voix mélodieuse (on se croirait à Hawaii) de l’héroïne.

LE SITE OFFICIEL

PS : un truc bien sympa, c’est que l’ending graphique de chaque OAV est différent.

juin 29, 2008 at 5:50 Laisser un commentaire

Chine : émeutes dans un village après la mort d’une adolescente

Montage de photos mises en lignes des émeutes à Wengan le 29 juin 2008

AFP – dimanche 29 juin 2008, 13h22

 » Des émeutes ont éclaté dans le sud-ouest de la Chine, où des villageois ont incendié des bâtiments gouvernementaux pour protester contre la conduite d’une enquête policière sur la mort d’une adolescente, ont indiqué dimanche des habitants et l’agence Chine nouvelle.

Toutefois, la foule s’était dispersée dimanche et l’incident « n’a pas connu d’escalade », selon Chine Nouvelle. »

Les violences sont survenues samedi dans le canton de Wengan, dans la province montagneuse du Guizhou.

Des photos publiées sur l’internet ont montré plusieurs milliers de personnes rassemblées devant le commissariat de Wengan. Les vitres du commissariat étaient brisées et de la fumée s’échappait du bâtiment.

Selon des villageois contactés par l’AFP, la colère est montée après l’annonce samedi après-midi à l’hôpital de la mort de l’oncle de la jeune fille décédée.

L’oncle, qui s’était élevé contre les résultats de l’enquête ayant conclu au suicide, serait mort après avoir été passé à tabac.

« Son oncle, qui a été tabassé par la police ou des voyous à la solde de la police, est mort samedi », a affirmé une habitante, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat par crainte de représailles.

« Comme l’oncle enseignait dans une école locale, des dizaines d’élèves sont allés demander des comptes à la police, c’est à ce moment-là que certains d’entre eux ont été frappés. Après avoir été tabassés, ils ont incendié des locaux et des voitures de police », a-t-elle ajouté.

Des forums sur l’internet ont affirmé que l’adolescente avait été violée et tuée il y a neuf jours et que la police avait tenté d’étouffer l’affaire pour protéger le principal suspect, identifié comme le fils d’un haut dirigeant de Wengan.

Des responsables locaux étaient injoignables dimanche matin.

Certains villageois ont indiqué que jusqu’à 200 membres des forces de sécurité étaient arrivés dans la nuit de samedi à dimanche à Wengan, où les lignes téléphoniques ont été coupées.

La plupart des pages internet faisant référence aux émeutes étaient par ailleurs inaccessibles dimanche.

La Chine contrôle étroitement la Toile et les internautes chinois ont accès à une version allégée de l’internet, avec des sites censurés, notamment des sites d’information, ceux appartenant à des organisations de défense des droits de l’Homme et tous ceux jugés subversifs par le pouvoir communiste.

L’agence de presse officielle Chine Nouvelle n’a donné pas de détails sur l’origine des troubles à Wengan, se bornant à qualifier de « criminels » les auteurs des violences à la suite du « mécontentement » à propos des investigations sur la mort de la jeune fille.

« Un groupe d’individus non identifiés a incité la foule à attaquer les locaux de la police, ceux du gouvernement du district et l’immeuble du parti communiste », indique l’agence. « Après cela, un petit nombre de criminels a saccagé les locaux et même incendié des bureaux et plusieurs voitures ».

juin 29, 2008 at 5:39 Laisser un commentaire

Fotosketcher, un petit logiciel bien sympa

Vous désirez un logiciel gratuit pas très lourd (1,56 Mo) pour donner du style à vos photos, alors essayez-le.

On a le choix entre 4 modèles : crayon, encre, peinture 1 et 2. C’est simple, rapide, et ça peut faire une jolie retouche en quelques secondes.

Quand je l’ai essayé la première fois, voilà ce que cela a donné sur une photo que j’ai prise à Kyoto en septembre 2007 (avant et après).

Ce matin, j’ai tenté sur une photo d’intérieur et une d’extérieur naturelle (je n’ai pas utilisé les quelques options proposées), mais sans rien, c’est bien quand même, non ? A chaque fois, mon résultat préféré, c’est le modèle crayon, et vous ?

modèle

dessin au crayon

dessin à l’encre

dessin peinture 1

dessin peinture 2

modèle

dessin au crayon

dessin à l’encre

dessin peinture 1

dessin peinture 2

juin 29, 2008 at 1:23 Laisser un commentaire

Akihabara again…

Un homme armé d’un couteau arrêté à Akihabara,

le 27/6/2008 à 10h25  par AFP

 » Un policier a été blessé à Tokyo au cours de l’interpellation d’un jeune homme armé d’un couteau dans le « quartier électronique » d’Akihabara, où un déséquilibré avait tué sept passants le 8 juin en les écrasant avec un camion ou en les poignardant, selon la police.

L’individu, âgé d’une vingtaine d’années et dont l’identité n’a pas encore été établie, a été contrôlé dans la rue par une patrouille de police qui a trouvé un couteau dans son sac à dos. Une échauffourée s’en est suivie, au cours de laquelle un agent s’est blessé avec le couteau.

Le suspect « n’a pas brandi son couteau, mais un agent de police s’est coupé en tentant de s’emparer de l’arme par la force », a précisé un porte-parole de la police. Le jeune homme a été arrêté pour rebellion et coups et blessures.

L’incident s’est déroulé près du lieu où, le 8 juin, un homme de 25 ans avait foncé dans la foule au volant d’un camion de location, puis poignardé des passants au hasard en courant dans les rues, faisant au total 7 morts et 10 blessés avant d’être capturé par les forces de l’ordre.

Cette tuerie, annoncée par le meurtrier sur internet avant son crime, a traumatisé le Japon mais aussi fait des émules.

Une femme de 38 ans a notamment été arrêtée à Osaka (ouest) après avoir légèrement blessé trois personnes au hasard dans le métro à l’aide d’un couteau. La police a également localisé et appréhendé plusieurs adolescents qui avaient promis, sur internet, de commettre prochainement des massacres. « 

juin 27, 2008 at 1:46 Laisser un commentaire

A la découverte de… Dragon Zakura (ドラゴン桜)

Un mur n’est pas un obstacle infranchissable !!!

Telle pourrait être le crédo de ce drama de 11 épisodes de la seconde moitié de 2005 (fiche du drama).

Être « nul » n’est pas un destin inéluctable, pour peu de s’en donner les moyens, et ne pas être seul peut être un soutien très enrichissant.

On y raconte donc l’histoire de lycéens les plus cancres de la capitale et faisant bien entendu partie du pire des lycées, Ryuzan.

Alors que ce dernier est en presque faillite car sa directrice (Nogiwa Yoko) dilapide les peu de fonds qui restent, un avocat débarque pour gérer la liquidation. Cette affaire est pour lui une bouffée d’oxygène car il est lui aussi sans le sou.

Sakuragi Kenji (j’ai découvert cet acteur et il a une certaine classe) (Abe Hiroshi), cet avocat, va alors proposer un deal entre la directrice et lui :

créer une classe spéciale dont il sera le professeur pour l’intégration de 5 élèves à la plus prestigieuse université japonaise, Todai, ce qui fera de la pub, et pour le lycée, et pour lui.

C’est alors que commence l’enrôlement plus ou moins souhaité de 5 élèves, et aussi amis, que sont

– Yajima Yuusuke (Yamapi)

– Mizuno Naomi (Nagasawa Masami – Proposal Daisakusen, Last Friends,…)

– Ogata Hideki (Koike Teppei)

– Kosaka Yoshino (Agaraki Yui – My Boss My Hero)

et Kobayashi Maki (Saeko)

Avant d' »acheter » Yajima-kun, Sakuragi-san aura tenter d’enrôler Buu-chan (Mizuno-chan) en lui proposant de devenir la première élève de cette classe afin qu’elle change enfin sa vie, mais il lui faudra du temps pour en prendre réellement conscience et prendra du retard sur le programme.

Quant aux trois autres, Kosaka-chan étant la petite amie de Yajima-kun, et étant un peu jalouse de la relation amicale entre lui et Buu-chan, elle décide alors d’intégrer à son tour cette classe, accompagnée de ses amis Ogata-kun et Kobayashi-chan.

En fait, au départ, ils font déjà tous partie de la même classe.

Dans sa tache de futur professeur, Sakuragi-san décide d’être aidé de la professeur d’anglais, Ino Mamako (Hasegawa Kyoko – Boku Dake No Madonna) qu’il prendra sous son aile en tant qu’esclave !

Bien entendu, les autres professeurs du lycée n’entendent pas en rester là car ils se sentent lésés et rabaissés par cet avocat qui est encore pour eux, et aussi pour Ino-san, un ancien délinquant « criminel ». Ils essayeront de faire capoter ce projet par quelques subterfuges plutôt simplets.

Et ce sera encore pire quand Sakuragi-san, alors que son entrainement pour que les élèves enrichissent leur logique et leurs connaissances est déjà étrange, fera appel à quatre de ses connaissances qui ont elles aussi des méthodes peu orthodoxes pour que les élèves s’imprègnent de la matière qu’ils étudient :

– mathématiques : Yanagi Tetsunosuke (Shinagawa Toru)

– littérature : Akutayama Ryuzaburo (Terada Minori)

– physique : Ain Shutaro (Kobayashi Susumu – Hana Yori Dango)

– anglais : Kawaguchi Hiroshi (Kaneda Akio)

Affublés de tout ce petit monde autour de lui, Sakuragi-san espère bien faire réussir ses cinq élèves par tous les moyens, même s’il sait que ce sera très dur de maintenir un niveau de concentration et d’engagement permanent car il n’y a pas que l’école dans la vie, surtout pour Yajima-kun dont le père est parti en laissant sa mère ((Ishino Mako – Hana Yori Dango) et lui avec une montagne de dettes, et pour Buu-chan dont la mère (Miho Jun) tient un petit restaurant de quartier et tombe malade au 3/4 du programme.

C’est donc au travers de ce petit microcosme que l’on passe un agréable moment, à se demander qui réussira finalement à passer avec succès l’examen d’entrée à Todai, quel pourra bien être le prochain entrainement farfelu proposé, et aussi ce que Ino-san pourra bien trouver pour se faire remarquer au lieu de suivre les consignes de Sakuragi-san.

Je ne vous en dit pas plus pour ne rien gâcher (sachez tout de même qu’un sixième accolyte fait son apparition, Okuno Ichiro – Nakao Akiyoshi – vu dans H2), alors profitez de la fraicheur de cette petite série bien sympa, et je vous laisse en compagnie de l’opening sans oublier le lien pour LE SITE OFFICIEL

juin 24, 2008 at 5:20 Laisser un commentaire

Articles précédents


en France, au Japon, et bien ailleurs encore !!!

juin 2008
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Articles récents